Témoignages

Plusieurs anciens résidants restent en contact avec nous. Avec certains ce contact est régulier, quasi quotidien, nous sommes pour eux presque une famille.  D’autres cependant, viennent nous voir de façon sporadique pour nous donner de leurs nouvelles.  Nous avons créé pour eux un espace où ils peuvent nous écrire un petit mot, afin qu’ils restent dans notre mémoire.

_____________________________________________________


Merci mille fois à tous les personnes qui ont croisé mon chemin dans mon séjour à tangente !! Intervenants et intervenante je ne saurait comment vous remercié vous avez su me guider dans les hauts et les bas ! Merci de votre écoute et pour tout tout tout !! Je resors grandît et tellement plus forte de mon séjour avec vous tous ! Vous allez me manqué ! Mais au moins je reste pas loin donc on se renverra bientôt ! C'est avec un petit pincement et presque la larmes à loeil que je termine ce message et ce séjour remplie de péripéties ! Merci merci merci !! Katia

 

 

Quand je suis arrivé à la Maison Tangente, j’étais stressé, nerveux de voir comment ça allait se dérouler. Mais je suis content de voir que je me suis adapté rapidement. La maison est calme, les résidents qui habitent là sont le fun. À Tangente, il y a une équipe d’intervenants qui sont toujours là. Ils sont gentils, ils nous aident à faire nos démarches. Par exemple, pour moi, faire ma première demande d’aide sociale ça ressemblait aux « Douze travaux d’Astérix ». Mais avec l’aide des intervenants, j’ai pu tout régler en une journée. Ensuite, j’ai eu mon premier revenu et j’ai pu subvenir moi-même à mes dépenses. À Tangente, je me sens chez moi, même si je sais que je suis de passage pour un petit bout de temps : j’espère bien habiter les modules de vie bientôt!

Ce que je retiens de Tangente? Pour moi c’est comme une famille. Les frigos sont bien remplis, on y mange toujours bien ET à notre faim. Je retiens aussi l’activité paintball, où vraiment, j’ai eu du fun avec la gang!     B

 

 

Bonjour à tous et à toutes, un gros MERCI à la maison Tangente pour le soutien inconditionnel que vous nous offrez, et ce, avec amour et constance. Jamais nous ne pourrons vous dire à quel point vous êtes important à nos yeux. Vous êtes une inspiration aux citoyens de cette ville et jamais, je dis bien JAMAIS, nous ne pourrons quantifier tout le bonheur que vous apportez dans nos vies... Merci encore.

 

 

Merci beaucoup d'être dans ma vie!

C'est toujours un très grand plaisir d'être avec vous dans les bons comme les mauvais moments. Merci pour tout les services mais surtout pour les bons moments passés avec vous.

S'il y avait des olympiques de la générosité et de l'écoute: vous seriez des médaillé-e-s d'or!

Merci encore pour tout ces petits gestes que vous faites pour nous (anciens et résidents) tout au long de l'année!  André

 

 

Une place qui m’a sauvé.

Un endroit qui m’a permis de continuer sur ma lancée, de ne pas abandonner

Qui m’a montré comment budgéter.

J’y ai développé des liens d’amitié  et un réseau social avec d’autres en marge de la société.

Je m’y sens écoutée, respectée, aimée.

Un endroit où ils vont tout faire pour t’aider à ne pas lâcher, même quand toi, tu voudrais abandonner.

Une place qui te permet de te remonter l’estime quand t’en n’as plus

ou quand tu as besoin de t’la faire booster.

Tangente c’est une belle place.

On s’y sent  appuyé dans nos projets : école, travail, personnels, musique, on peut tous les nommer, on a beaucoup de projets ici!

Ici, on apprend à se respecter et à respecter les autres.

On apprendre aussi  à développer notre  autonomie.

Moi, ça m’a même permis de développer des aptitudes à la cuisine.

Yes we can!!!

 

Jessie

 

 

19 septembre 2013. Une date que je ne pourrai jamais oublier. C'est la date de mon arrivée à Tangente. Juste à y penser, je ressens cette peur qui me dévorait de l'intérieur quand j'ai appuyé sur la sonnette. C'était l'heure, celle de mon entrevue d'accueil.

 

J'avais vraiment peur. J'arrivais d'un été passé dans la rue à faire TOUT ce que je voulais, que ce soit bien ou non. J'étais un esprit vagabond, un peu bohémien, pour qui l'amusement était le seul but. Mais ça ne pouvait pas durer. Je le savais bien. Il fallait que je devienne un adulte. Cette peur que je ressentais, c'était tout simplement la peur de l'inconnu. Je n'avais jamais fait affaire avec une maison d'hébergement. Ça avait l'air tellement formel. Plein de restrictions. Pleins de gens qui ne me ressemblaient pas…

 

Après quelques secondes qui me parurent une réelle éternité, une intervenante toute petite et plein sourire m'ouvrit la porte. Après m'être annoncé comme son rendez-vous pour une entrevue d'accueil, elle m'a invité au salon ou je l'attendis pendant qu'elle préparait sa paperasse. Le malaise. Plusieurs jeunes sont là. Ils me fixent comme une bête de foire (du moins, c'était mon impression à l'époque). La télé jouait fort. Les gens étaient bruyants et animés. C'est plus tard que je me rendu compte que ça, c'était tout simplement l'entrain quotidien de la maison, une joie collective, pleine de sourires et de fous rires.

 

Mon entrevue s'est déroulée avec une stagiaire accompagnée d'un intervenant d'expérience. Encore aujourd'hui, je leur suis reconnaissant de la façon dont ladite entrevue s'est déroulée. Pas un rude interrogatoire policier, larme à l'oeil sous les projecteurs, comme je me l'étais imaginé. C'était plutôt une rencontre des plus humaines. Une réunion à caractère consciencieux et compatissant. Bien entendu, on m'a posé plusieurs questions, mais rien de harcelant, rien qui aurait pu susciter un sentiment d'intrusion. Après que l'on m'ait expliqué le fonctionnement des lieux, j'avais déjà une toute autre opinion sur l'endroit. Tout semblait plus ensoleillé et facile d'approche. J'avais envie d'avancer. Le goût de changer. On m'offrait, sur un plateau d'argent, la chance d'être quelqu'un!

 

Aujourd'hui, j'habite aux modules de vie. Au cours des derniers huit mois, j'ai arrêté de consommer, j'ai fait des démarches d'emploi, j'ai été accepté par Emploi Québec afin de participer à leur programme d'Alternative Jeunesse et je me suis inscrit à l'éducation aux adultes. D'ici deux semaines, j'aurai mon DES! Il y a à peine deux heures, j'ai appris que j'étais accepté au CÉGEP pour la session automnale... Je n'y crois toujours pas! Dans tout ce que j'ai accompli, il y a un peu de Tangente. Grâce à leurs sages conseils et au soutien de leur super équipe d'intervenants, j'ai réussi à accomplir quelque chose que je n'imaginais même plus: je suis maintenant un être complet et en santé. L'avenir est maintenant une route ensoleillée sur laquelle j'ai envie d'avancer.

David

 

 

Merci

Merci beaucoup à toute l’équipe de la Tangente pour l’aide et surtout pour le panier de Noël que vous m’avez donné. C’est le plus beau et sûrement le seul cadeau que j’aurai cette année. Mais comme le dit si bien le proverbe, ce n’est pas la quantité qui compte, mais la qualité et croyez-moi la qualité de celui-ci a été grandement appréciée et ça m’a énormément aidé. J’ai un peu de difficulté en ce moment à rejoindre les deux bouts, alors l’aide que vous me donnez me permet de mieux arriver. Bonne année et joyeux Noël à toute l’équipe de la Tangente.

D’un ami qui vous dit un énorme merci qui vient du fond du cœur.

Danny T., ex-résidant

 


Bonjour,

Je voulais vous dire que tout va bien avec moi. Je travaille toujours à la SPCA et ça va bien. Je suis retourné à l’école et je me prépare pour aller à l’université le plus vite possible. J’ai rencontré un orienteur à l’Université de Concordia et ensemble on a fait un plan d’attaque.

J’ai arrêté de fumer (ça va faire un an en mai) et je ne consomme plus (depuis que je suis resté chez vous). Et, finalement, j’ai respecté mon engagement personnel et je vais au Y.M.C.A. de deux à quatre heures par semaine.

C’est chez vous que j’ai eu la chance d’exprimer ces idées, ces besoins (arrêter de fumer, de consommer, terminer l’école et m’entraîner) et je vous remercie pour cette chance. C’est chez vous que j’ai vraiment commencé à imaginer mon futur, et avec tout l’encouragement que j’ai eu chez vous, j’ai commencé à croire que c’était réalisable.  Merci !

Je sais que je ne vous visite pas souvent, mais je veux que vous sachiez que vous êtes souvent dans mes pensées et y resterez pour longtemps. Merci encore !

Kevin B., ancien résidant

 

 

Bonjour, des nouvelles d'Élisabeth B., ancienne résidante..!

Ça fait un méchant bout de temps, 20 ans..... 1993? 1994? Il en a coulé de l'eau sous les ponts depuis! On s'est revus quelquefois par la suite, mais… J'avais envie de vous donner des nouvelles,.

 

J’aimerais témoigner de l'apport, de l'aide et de l'accompagnement que vous m'avez procuré. Du soutien émotif. De la grande écoute sans jugement. Mon passage de quelques années (!) chez vous m'a permis de me resituer, de me reposer, de me recentrer, de prendre de meilleures décisions. M'a permis aussi de maintenir une estime de moi, n'ayant pas le soutien de mes parents. Entre autres. Pour retourner le balancier, un tant soit peu.

Maintenant, je travaille dans le communautaire -quel étonnement!! :) dans la région de Lanaudière, MRC de l'Assomption.. pour situer. Je suis gérante des magasins et assistante à la coordination d'une coopérative d'animation en milieu scolaire (CAJA), dans une école secondaire; c'est vraiment trippant de travailler avec des ados ( disons que j'ai de l'expérience pour écouter et comprendre!), je suis sur le CA de la Maison des Jeunes de St-Sulpice, sur le CA de la Table régionale de l'économie sociale de Lanaudière (TRESL) et je suis aussi présidente des Jardins du Méandre, une ressource pour la clientèle autiste.

Mon fils est autiste. Léger, mais.... pour ma part, c'est une aventure extraordinaire, ça te remet les pieds bien ancrés au sol!!! Et à 38 ans, je porte en ce moment depuis 5 mois, une petite fille très attendue!!!  Ma vie est tout simplement géniale.

Si vous n'aviez pas été tous là pour moi je n'aurais pas eu ce cheminement. Je savais qu'il y avait des adultes significatifs qui ont cru en moi, en mes capacités, en mes talents. Et j'en  avais bien besoin, à cet âge, à cette période. Martine et Johanne, vous avez été plus que des intervenantes pour moi. Vous avez été des grandes sœurs bienveillantes et protectrices. Vous m'avez protégée lorsqu'il était temps, et vous m'avez brassée aussi lorsqu'il le fallait.


Merci de tout cœur. Je pense à vous assez souvent!!! Donnez de mes nouvelles aux anciens!!!! Vous avez été une gang tellement trippante!!

J'espère vous revoir d'ici peu!
Je vous aime !
Élisabeth xxxx